Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 17:27

Rétablissons tout d'abord la vérité sur une légende diffusée à tort dans les magazines pour adolescentes et sur de nombreux supports (notamment internet) consultés par un large public :

 


Les règles surviennent habituellement 14 jours après l'ovulation. Et pas l'inverse.


Une fois ceci dit, on va pouvoir rentrer dans le vif du sujet.

Le cycle menstruel normal a une durée de 25 à 35 jours. En deça, il s'agit d'un cycle court, ce qui peut être parfaitement normal ou traduire éventuellement d'une insuffisance de progesterone. Et au delà, on considère les cycles comme longs. Lorsqu'ils sont chaque mois de la même longueur, à 1 ou 2 jours près, on les considère réguliers.

Des cycles très longs et complètement irréguliers peuvent être le signe d'une mauvaise ovulation. Ce n'est pas systématique hein, mais c'est bien d'y penser au cas où.

Le cycle est séparé en 2 phases : la phase folliculaire et la phase lutéale.

Dans un premier temps, les follicules murissent. Arrivés à maturité, le corps secrète une hormone - la LH - et l'ovule est expulsé entre 12 et 36h plus tard (en moyenne). Il s'agit de l'ovulation. sous l'effet de la progesterone, l'endomètre (la paroi utérine) va alors s'épaissir pour accueillir un embryon.

2 possibilités ensuite :

- si l'ovule n'a pas été fécondé, le corps s'arrête de produire de la progesterone. 14 jours après l'ovulation, la chute brutale du taux de progesterone provoque les règles.

- si une grossesse est "détectée" par le corps au bout de 14 jours, le corps continue de produire de la progesterone, et l'embryon fait son nid ! C'est pour cela qu'on n'a généralement pas ses règles étant enceinte ... Même s'il y a des exceptions

La phase lutéale dure donc 14 jours à partir du jour de l'ovulation (on va dire ovu maintenant, c'est plus intime :p ) .
On parle d'insuffisance lutéale lorsque la phase lutéale dure moins de 12 jours. En effet, dans ce cas, un ovule fécondé peut ne pas avoir le temps de s'accrocher dans l'endomètre, le corps ne le détectet pas et stoppe trop tot la production de progesterone. Des traitements règlent ce petit souci avec efficacité !

La phase folliculaire est quant à elle de durée très variable.

Tout ceci sont bien sur des généralités, et je ne suis ni gynéco ni endocrinologue ni rien du tout (je suis juste comptable lol)  donc je préfère éviter de rentrer trop dans le détail de peur de me tromper.
Des infos + complètes ici par exemple : http://www.clearblue.com/fr_ca/cycle-menstruel-et-grossesse.php


On peut ne pas avoir ses règles pendant 2, 3 mois, voire plus longtemps ... Les gynécos ont alors souvent recours à un traitement à base de progesterone pour faire venir les règles artificiellement et repartir sur un nouveau cycle. Mais si le problème vient d'une mauvaise ovulation, et qu'on désire avoir un bébé, alors il faudra certainement passer par des traitements divers pour provoquer l'ovulation... Tout ceci fait l'objet d'un sujet que je suis loin de maitriser à savoir, l'infertilité et les parcours PMA : même si je m'y interesse beaucoup, je ne me permettrais pas d'en parler davantage.




Comment reconnaitre son ovulation ?


Bon évidemment, ça n'est pas possible pour tout le monde, ça serait trop facile hein :)

Il se peut qu'en étant à l'affut du moindre symptomes, on en observe quelques uns pendant l'ovulation ...
- tiraillement à un des 2 ovaires (ou sensation de décharge électrique)
- glaire cervicale qui change de consistance : de blanche et épaisse elle devient transparente, abondante, fileuse et collante . on parle de glaire "blanc d'oeuf"
- libido en hausse (la nature est bien faite n'est ce pas :) )
- tension au niveau des seins

C'est évident, flagrant pour certaines femmes, pas pour d'autres.

D'ailleurs, personnellement, je n'ai eu aucun symptome d'ovulation flagrant, je soupçonne ma glaire cervicale d'avoir changé un peu mais pas au point que je le constate ...

Dans ces cas là, comment on fait ?

Si on a des cycles réguliers, facile ! Vous savez que l'ovulation a lieu 14 jours avant vos règles. Ainsi, si la durée de vos cycles est toujours la même (à 1 ou 2 jours près), il est assez simple de savoir à quel moment vous serez le plus fertile.
Sachant que :
- l'ovule reste fécondable pendant 48h
- le spermatozoide peut survivre 5 jours dans le corps de la femme
cela fait donc 6 voire 7 jours de fertilité.
Connaitre le jour exact de l'ovulation est donc inutile, un rapport le jour de l'ovu n'ayant pas + de chances d'aboutir à une grossesse qu'un rapport 3 jours avant !

Si les cycles ne sont pas réguliers et qu'on ne note aucun symptome, non ce n'est pas foutu, il reste 2 autres méthodes.

- La courbe de température
Il s'agit d'un moyen contraignant mais assez fiable de déterminer quand l'ovu a lieu. Il nécessite de prendre sa température chaque matin dans le lit, avant de se lever, de préférence par voie rectale, et à condition d'avoir dormi avant minimum 3-4h (si on dort depuis seulement 1h parce qu'on s'est levée pour faire pipi, la température est considérée pas fiable)
En traçant la courbe, vous devriez remarquer les 2 phases du cycle. En effet, la température moyenne est légèrement plus elevée en phase lutéale, et elle chute brusquement le jour ou la veille des règles.
Entre ces 2 plateaux, la théorie c'est que le jour de l'ovulation, la température baisse tout d'abord légèrement (à peu près 0.2°C) par rapport à la moyenne de la phase folliculaire. Ensuite elle augmente subitement et reste en plateau "haut" durant la phase lutéale.
Un petit rhume peut avoir des conséquences sur sa température, donc pensez à noter tout évènement extérieur susceptible d'influer sur la courbe, afin de pouvoir l'interpréter au mieux.

- Le test d'ovulation
Fonctionnant à peu près comme un test de grossesse, il suffit de faire pipi sur le batonnet.
Il y a tout de même quelques particularités :
- le TO ne doit pas etre fait avec les premières urines du matin, mais en journée, idéalement entre 10h et 18h
- le TO détecte la LH, qui atteint son maximum 12 à 36h avant l'ovulation. Si le TO est positif, on peut donc considérer que l'ovu a lieu le lendemain.
- contrairement à un TG, le TO n'est pas considéré positif à la moindre barre mais seulement lorsque la barre de test est au moins aussi foncée que la barre de controle. Néanmoins, s'il y a une barre mais plus faible, cela indique tout de même soit que le pic de LH vient de passer, soir qu'il ne va pas tarder. Dans ce cas, on conseille de faire 2 voire 3 TO par jour jusqu'au "vrai" positif (ou jusqu'au négatif - absence totale de barre )

Attention toutefois ... la LH a une composition proche de la BCG ... Un TO peut être positif en cas de grossesse ! :)

On peut bien évidemment combiner les 2 méthodes afin de voir si le TO est en adéquation avec la température...

Partager cet article

Repost 0
Published by Boule - dans Essais bébé
commenter cet article

commentaires